4 solutions alternatives naturelles au déodorant

Ton déodorant : un ami qui ne te veut pas du bien !

Je suis sûre que tu n’es pas passée à côté de l’info : ton déodorant te permet de rester fraîche toute la journée, mais il va aussi te filer un cancer du sein. Alors il faut que tu choisisses entre sentir bon et l’ablation d’un sein (ou pire)…

Bon rassure toi, tu ne vas pas mourir dans d’atroces souffrances d’ici la fin de la semaine. Mais il semble bien que ce précieux déodorant que tu appliques après chaque douche ne te fasse pas que du bien.

Pour celles qui n’ont pas lu l’étude de ce laboratoire suisse qu’on a vu partout sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, les déodorants à éviter sont ceux contenant des sels d’aluminium. Ils risquent de provoquer toute sorte de maladie, dont le cancer du sein. D’autant plus que les aisselles sont vraiment très proches des glandes mammaires !

Mon déodorant est toxique

On sait que l’ingestion d’aluminium n’est pas bon pour l’organisme, ça parait logique que ce ne soit pas bon non plus de s’en asperger les aisselles.
Mais franchement je n’ai jamais pensé à regarder la composition de mon déodorant. Je prends celui-là car il sent bon, il est efficace et il ne laisse pas de trace blanche. Mon raisonnement n’est jamais allé plus loin (oui je sais je suis naïve pour une adulte…)

Alors je te raconte pas ma tête quand j’ai lu l’article et j’ai reconnu mon déo sur la photo !
J’ai couru à la salle de bain pour regarder la composition de mon déodorant favori et là « bim », je lis sulfate d’aluminium.

Pourquoi éviter les sels d’aluminium dans les déodorants ?

Le but des sels d’aluminium est de resserrer les pores et ainsi empêcher l’élimination de la transpiration.

Toutefois, ce procédé peut provoquer des inflammations et des lésions des glandes sudoripares.

En soi ce n’est déjà pas génial d’empêcher un procédé naturel d’élimination des toxines. Si tu ajoutes à cela de l’aluminium, suspecté de provoquer des cancers du sein chez les femmes et de la prostate chez les hommes, t’as un combo gagnant !

Malgré tout, les docteurs Mandriota et Sappino qui ont mené l’étude en question concède que le lien entre cancer et sels d’aluminium reste à approfondir.

Mais dans le doute, et pour étendre ma démarche écologique dans la réalisation de mes produits de beauté, j’ai cherché des solutions alternatives et j’en ai trouvées 4 sur Mother Nature Network.

Recettes DIY de déodorant naturel (sans sel d’aluminium)

1/ Le bicarbonate de soude et la fécule de maïs

L’utilisation de bicarbonate de soude est un moyen simple et naturel de combattre les odeurs corporelles.

lessive maison au bicarbonate de soude

Tu mélanges 1/8 de cuillère à café de bicarbonate avec un tout petit peu d’eau (il ne faut pas faire dissoudre le bicarbonate) et passer le mélange sous tes aisselles.

Tu peux aussi préparer un mélange de bicarbonate de soude avec de la fécule de maïs pour prévenir les odeurs corporelles ET l’humidité.

Il te faudra mélanger 1 unité de bicarbonate de soude avec 6 unités de fécule et appliquer le mélange.

Te voilà donc un déodorant 100% naturel, composé de 2 ingrédients.

2/ Le jus de citron

citron en déo naturel

Plus simple encore : le citron.

L’acide citrique contenu dans le citron est un neutralisateur d’odeur naturel, puisqu’il tue les bactéries responsables des odeurs de transpiration.

Beaucoup de personnes appliquent une simple tranche de citron sous leurs aisselles.

Fais attention quand même à ne pas appliquer le citron juste après t’être rasée….. ça va piquer !

3/ L’alcool à 90°

alcool à 90°

L’alcool à 90°est un autre ingrédient facile d’utilisation neutralisant les mauvaises odeurs corporelles.

Il te faut simplement mettre l’alcool dans une bouteille et de la vaporiser.

Tu peux y ajouter des huiles essentielles pour le parfum ou de l’eau d’hamamélis qui est astringente.

Comme pour le citron, fais attention à ne pas vaporiser l’alcool juste après t’être rasée….. Aï ! Aï !

4/ Faire ton propre déodorant

Faire son propre déodorant est facile et ne nécessite souvent que des ingrédients que tu as déjà dans ta cuisine. De plus, tu as tout le loisir de personnaliser ta recette selon tes goûts et tes besoins.

Tu trouveras beaucoup de recettes sur internet. La plupart sont à base de bicarbonate de soude et de beurre végétal, avec plus ou moins d’ajouts.

J’ai particulièrement apprécié celle de Gala. Voici donc les ingrédients dont tu as besoin pour un déodorant DIY 100% efficace :

– 20 gr d’arrow root, de fécule de maïs, pomme de terre ou poudre de riz micronisée (=> vertu absorbante)
– 30 gr de bicarbonate de soude (=> neutralisation des odeurs)
– 20 gr d’huile de coco (=> consistance et effet anti bactérien)
– 30 gr de beurre de karité ou des huiles végétales (=> hydratation)
– 10 gouttes d’huiles essentielles (=> les actions seront celles des huiles essentielles choisies : anti bactérienne, parfum, neutralisation des odeurs etc)

coco karite

Petit pot de crème

La recette est très simple :
– Faire fondre au bain marie l’huile de coco et le beurre de karité
– Ajouter les autres ingrédients
– Verser la préparation dans un petit pot ou des moules ou 1 stick

Pour les huiles essentielles, j’ai opté pour du tea tree qui est anti bactérien, avec un peu de vanille pour l’odeur.
Du fait des composants, la texture est plus ou moins solide selon la température de la pièce.

Personnellement je trouve la recette très efficace, avec une odeur neutre et sans aucune trace blanche. De plus, avec les quantités de la recette, j’ai fait suffisemment de déodorant pour tenir plusieurs mois.

Certaines personnes ne tolèrent pas bien le bicarbonate de soude sous les aisselles (poils incarnés, rougeurs etc….) si tel est le cas, tu peux très bien faire cette même recette sans bicarbonate.

= Mise à jour du 16/12/16 =

Après quelques semaines d’utilisation, j’ai vu apparaître des petits bouton sous mon aisselle. Mais je ne savais pas s’il s’agissait d’une simple allergie au bicarbonate ou si c’était dû aux grains du bicarbonate.

J’ai donc fait le test de remplacer le bicarbonate par de l’argile blanche, puisque j’avais vu plusieurs recettes où les 2 ingrédients se substituaient l’un à l’autre. Malheureusement, l’efficacité de l’argile blanche est bien moindre que celle du bicarbonate.

J’ai donc réintroduit le bicarbonate, mais après l’avoir pilonné, pour éviter la rugosité des grains de bicarbonate. Et j’ai enlevé la fécule, qui dégageait une odeur de terre que je n’aimais pas beaucoup.

Et là, je sens que j’ai atteint la recette parfaite !!


Les nouvelles proportions du déodorant sont donc : 

  •   8 gr de maïzena
  • 15 gr de bicarbonate
  • 20 gr de noix de coco
  •   3 gr de cire d’olive
  • 20 gouttes d’huile essentielle

= Mise à jour du 02/03/2019 =

Cela fait donc maintenant plus de 3 ans que je fais mon propre déodorant et je ne reviendrais pas vers un produit conventionnel. Mon déo est efficace même en plein été sur la Côte d’Azur et il est fait en 5 minutes.

Toutefois grâce à #un_tempspour_soi, j’ai une nouvelle recette à te proposer.
Encore plus vite faite et encore plus efficace !  👍

Il te faut :

  • 2 cuillère à soupe d’huile de coco solide
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude fin (passé au pilon pour éviter l’effet abrasif sous les aisselles)
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs
  • 10 gouttes de fragrance body butter 

Il ne reste plus qu’à mélanger et c’est fini.

Le résultat est doux comme une pommade. En plein été, l’huile de coco va fondre, je te conseille de mettre ton petit pot au frigo.

Et pour celles, qui comme moi, se lancent dans les produits de beauté 100% naturels, tu trouveras ici quelques recettes beauté faciles à faire, dont un article sur les 15 choses que j’aurais aimé connaitre avant d’utiliser des huiles essentielles.

déodorant naturel DIY

Laisser un commentaire

Ecris ton commentare
Ton nom ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.