Comment parler à son enfant grâce à 4 questions

Il parait que seulement 4 minutes par jour sont consacrées une conversation agréable entre parent et enfant. C’est peu, très peu….. Comment optimiser ce temps ?

Selon des études récentes, les adultes ne parlent que 12.5 minutes par jour à sont enfant. Et sur ce temps, 8.5 minutes sont passées à faire des reproches et à gronder. Il ne reste donc que 4 minutes par jour de conversation amicale avec son enfant.

L’enjeu est donc de réussir à optimiser cette si courte période de manière à créer des liens avec son enfant.

Une auteure, Jamie Harrington, est comme beaucoup d’entre nous : une wonder woman (comprends une femme très active conjuguant vie professionnelle, vie de famille, vie sociale etc …..) Or elle a une astuce pour discuter avec sa fille de 10 ans : elle lui pose tous les jours les 4 mêmes questions.

Elle ne pose pas ces 4 questions en mode gestapo. Elle les pose de manière éparpillée tout au long de la soirée.

Et bien que toutes les conversations ne finissent pas par un super câlin, elles sont importantes car elles permettent à l’enfant de s’exprimer avec sincérité et de se savoir écouté.

Astuce ! Les questions posées sont des questions ouvertes, ne pouvant pas être répondues par un oui ou un non (important, surtout à l’adolescence 🙂

 Quelles sont les 4 questions à poser à son enfant ?

Comment va la vie ?

A une question aussi générale, l’enfant aura peut être beaucoup de choses à dire, avec moult détails. Ou au contraire, il se contentera peut-être d’un « ça va ». Si tel est le cas, il ne sert à rien de le brusquer en insistant pour qu’il développe. Il le fera de lui même plus tard.

Profites en pour raconter ta journée, les choses agréables qui se sont passées et les contrariétés. Cela lui servira de modèle de communication et l’encouragera à parler de sa propre journée.

Enfant Raconte sa journée

=> Testé la semaine dernière avec mon fils ado…… il y a eu blanc dans la conversation et je lui ai dit « et ben moi, je vais bien. J’ai fais ci, j’ai fais ça …. » Mon fils s’est alors remis à parler et il a enfin partagé ce qui fait sa vie. 

Comment ça se passe avec tes amis ?

La question peut être posée de manière générale ou axée sur un ami en particulier. Cela permettra à l’enfant de s’exprimer ouvertement et d’évoquer d’éventuelles difficultés.

Il est à noter que l’enfant s’ouvrira plus facilement si le point d’intérêt n’est pas porté sur lui, mais sur un ami.

Enfant parle de ses amis

Qu’est ce que tu fais de beau ?

La question a une double utilité : rappeler que des projets ont été faits (et tu les as peut être oubliés). Dans le cas contraire, si l’enfant n’a rien de prévu, c’est l’occasion d’organiser une sortie ciné, d’aller au musée ou autre.

Faire des activités ensemble permet d’avoir de beaux souvenirs en commun.

Enfant : organiser une sortie

As-tu besoin d’aide dans un projet ?

En tant que parent, on a parfois tendance à faire les choses à la place de son enfant, car on va plus vite ou parce qu’on pense lui enseigner quelque chose en le faisant devant lui. Mais malgré toutes nos bonnes volontés, nous avons tort.

Demander à son enfant s’il a besoin d’aide à faire quelque chose lui offre la possibilité de répondre qu’il se débrouille très bien tout seul, ou au contraire d’accepter notre aide.

L’important étant bien sûr que l’enfant sait que nous sommes disponibles en cas de besoin, dans quelque domaine que ce soit.

Enfant autonomie

comment parler à un enfant

Source : Huffington Post

Laisser un commentaire

Ecris ton commentare
Ton nom ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.