10 Iles grecques inconnues des touristes

Tout le monde rêve d’aller visiter les iles grecques. Elles sont une destination synonyme de paysages à couper le souffle, de criques paradisiaques… et tout cela à seulement 3h de vol depuis la France !

Cette proximité et le coût modique pour s’y rendre font des iles grecques des destinations de choix pour les vacances ou pour des séjours plus courts, comme les fameux ponts du mois de mai.

Ce qui implique que si tu recherches un peu de tranquillité et un bout de paradis pour toi tout seul, il va falloir que tu ailles plus loin que Santorin ou Mykonos.

Or dans les Cyclades, les Dodecanèse, les Sporades ou les iles Saroniques, il existe des iles grecques peu touristiques où tu pourras profiter de tes vacances au calme, pour aller à la plage ou faire des randonnées.

Es tu prête ? As tu remonté la tablette qui te fait face et glissé ton sac sous le fauteuil qui te fait face ? Voici les 10 iles grecques SANS TOURISTE.

Iles Grecques que personne ne connait

 – Cyclades – 

Naxos

Naxos est l’une des plus grandes iles grecques des Cyclades. Verte et montagneuse, c’est une ile où tu pourras profiter à la fois des plages magnifiques et de la végétation luxuriante.

L’île de Naxos est aussi réputée pour sa gastronomie et notamment le Kitron, une liqueur locale à base de citron (mais je pense que tu l’avais deviné….).

Les hôtels y sont ridiculement pas cher. Par exemple, l’hôtel Grotta, idéalement situé à Naxos town, est à 64€ la nuit, petit déjeuner inclus.

En plus des plages et des sessions de plongée (ou de snorkeling pour les moins aventureux) tu pourras aussi profiter de tes vacances visiter quelques ruines dont Portara.

Enfin question restaurant, le Scirocco semble faire l’unanimité grâce à sa cuisine généreuse et bon marché.

Ile des cyclades Naxos

Ile grecque Andros dans les Cyclades

Andros

Une des iles les moins connues des Cyclades, Andros ne se situe pourtant qu’à 2 heures de bateau d’Athènes ….. (les voies des touristes sont impénétrables. Tant mieux pour toi !)

Andros est aussi une ile verte et luxuriante grâce à de nombreux ruisseaux, ce qui en fait une ile idéale pour les randonnées pédestres.

Après avoir débarqué et visité Gavrio, je te conseille de louer une voiture et de partir vers Batsi, la principale station balnéaire de l’ile.
Et puis tant qu’à faire, poursuit le voyage sur les autres villes de l’ile qui valent toutes d’être visitées : Hora (la capitale), Sténies, Apikia, Mesaria (un village médieval), Korthi, Aidonia …

L’ile étant moins touristique que Naxos, les hôtels d’Andros sont encore moins chers. Une chambre à l’Amorani Studios à Batsi ne te coutera que 35€ la nuit.

Et si tu souhaites manger près de la mer à Batsi au restaurant le Dauphin, tu n’en auras que pour 34€ à deux.

 – Iles Ioniennes – 

Céphalonie (Kefallonia)

Cette île se trouve à l’ouest d’Athènes, dans la mer Ionnienne, du côté de Corfoue.

Céphalonie est une ile grecque telle qu’on se l’imagine : avec une mer turquoise, des falaises calcaires et des plages blanches magnifiques.

Elle n’est pas très visitée par les français, aussi tu y croiseras surtout des italiens et des anglais (à part les grecs, hein, parce que c’est normal pour eux !!  🤣 ).

Il parait qu ‘il y a à Céphalonie l’une des plus belles plages du monde : Myrtos. A moins que ce ne soit Antisamos ou Petani ….

Bref, les belles plages sont légion sur l’ile de Céphalonie. Tu me donneras ton avis, quant à ta plage préférée. Je sens que le choix va être cornélien..

Outre tester les plus belles plages du monde, durant ton séjour, tu pourras visiter plusieurs monuments religieux sur l’île, comme le monastère d’Agios Stephanos sur son éperon rocher ou l’église orthodoxe de Panagia Sissiotissa.

Ile grecque : Céphalonie

plage de navagio et les bule cave à Zante

Zante (Zakynthos)

Tu connais la fameuse photo de cette crique de sable blanc avec le bateau échoué ?… je suis sûre que tu l’as vue 15000 fois sur les réseaux sociaux pour t’inciter à voyager et à visiter les iles grecques. Et bien cette crique se trouve à Zante.

Il est à noter que Zante est un peu plus touristique que Céphalonie, aussi si tu recherches la tranquillité, évite le sud de l’ile et surtout Laganas. Tu trouveras ton bonheur à Tsilivi, sur la côte nord-est de l’île.

Une belle plage où snorkeler, des restaurants et des bars animés, Tsilivi est un point de chute sympa pour visiter le reste de l’ile.
Autre endroit notable à visiter : Agios Nikolaos, 2ème port après Zakynthos, à partir duquel tu peux partir faire des excursions en bateau et visiter les blue cave.

L’ile étant un peu plus touristique, le prix des chambres n’est pas le même. Il faudra compter environ 100€ pour une nuit à l’hôtel, 40 € dans un appart’hôtel comme à Lazaros.

 – Iles Saroniques – 

Hydra (Idra)

Changement d’ambiance puisque cette île est plus proche d’Athènes. Malgré tout, parmi les iles Saroniques, Hydra est l’une des plus calmes puisqu’aucun véhicule à moteur n’est autorisé à circuler sur l’île.

Par le passé, l’île a été habitée par des corsaires, pirates et autres négociants. Il en résulte une richesse architecturale intéressante et de nombreux musées à visiter.

Les plages d’Hydra sont de galets mais la mer a la même tonalité bleue turquoise. Tu pourras trouver sur l’île des plages de sable, mais elles seront plus fréquentées….

Enfin pour les randonneurs, rendez vous sur le mont Eros qui culmine à 593m. De là-haut, tu pourras voir le Péloponnèse et les iles grecques voisines.

Question logement, les hôtels sont un peu plus chers que sur les autres îles. Le bon plan se trouve chez Athina Guesthouse qui propose de jolies chambres, à 5 minutes de la ville d’Hydra.

Ile grecque d'Hydra

ile de spetses

Spetsès

Si Hydra est calme, Spetsès est enjouée, élégante et cosmopolite.

Riche d’une histoire qui remonte à 3000 av JC, l’ile a été un port de marchands et de pirates, un point névralgique de la révolution grecque, puis un haut lieu de divertissement de l’aristocratie au XXè siècle.

De cette dernière tranche de son histoire, il demeure à Spetsès des hôtels de luxe et une ambiance de fête permanente.

Outre ses quartiers animés, tu pourras visiter sur l’île ses nombreus musées et ses plages de sable ou de galets
Et pour les fans de vieux bâteaux, il faut absolument venir en septembre où se tiennent les fêtes de l’Armata et de la Regatta. Ces fêtes commémorent le passé maritime de l’île et son rôle dans la révolution grecque.

Question logement, les prix sont corrects compte tenu de l’ambiance festive de l’île. Tu pourras te loger, par exemple, à l’hôtel Vanas pour 70€ la nuit.

 – Iles Sporades – 

Alonissos (Halonèse)

A l’écart des circuits de visite habituels, Alonissos est une ile protégée du tourisme de masse et mettant en avant une démarche écologique suivie par tous. Il parait même que c’est à Alonissos que la mer Egée est la plus pure.

Et c’est tant mieux car l’ile héberge l’un des derniers refuges pour les phoques moine. D’ailleurs, une partie des eaux autour des iles où ils vivent sont interdites aux bateaux et aux hommes (au nord et à l’est).

Alonissos est verte (et pas uniquement par son respect de l’environnement), mais elle offre aussi un beau panel de plages et d’épaves sous marines.
Amis plongeurs, cette ile est faite pour vous. Vous y trouverez une profusion de poissons, de coraux, de dauphins et de baleines.

Qu’y-a-t-il d’autre à faire à Alonissos ? ah oui ….. visiter les sites archéologiques (of course), faire des randonnées dans les forêts d’oliviers, participer à la célébration d’Alonisma en juillet….

Les hôtels ou les appart’hôtels sont sensiblement du même prix. Il faut compter environ 50€ la nuit. Avec vue sur le port, Angelos Appartements donne des envies de partir en vacances….

Alonissos, l'ile grecque aux phoques moine

Skyos, plage d'Agalipa

Skyros 

Skyros est une ile ambivalente : très verte au nord avec des forêts de pins et des cultures; aride et sauvage au sud. Et c’est donc logiquement au nord que se trouvent la capitale et la majorité des villages de l’ile. Ces derniers sont d’ailleurs restés authentiques car peu visités par les touristes.

Le nord de l’ile compte 26 plages accessibles en voiture, dont celle de Pefkos, magnifique plage surplombée d’une forêt de pins. Et puis pour les fans de bateau échoué, la plage d’Agalipa a aussi le sien. Mais la plage est bien moins envahie de touristes que celle de Zante. 🤩

Le sud, inhabité, n’a qu’une route. Il vaut donc mieux le visiter en 4X4 pour profiter des paysages et rencontrer les chevaux sauvages, élevés sur l’ile depuis l’Antiquité.

L’île de Skyros est aussi réputée à travers la Grèce pour sa communauté artistique. Ici la tradition céramique perdure depuis des siècles et tu pourras y découvrir de nombreux ateliers de potiers, tisserands ou sculpteurs.

Question logement, les tarifs sont sensiblement les mêmes que sur Alonissos. Le Perigiali hotel semble faire l’unanimité, même si l’Anemonisia Deluxe a ma préférence.

Des îles désertes peu touristiques

 – Iles Dodecanese – 

Lipsi

Pour le coup, on est loin des « 3h pour aller en Grèce » car Lipsi ne dispose pas d’un aéroport. Il faut donc s’y rendre en bateau avec des durées de voyage qui varient selon le port de départ (Athènes, Rhodes, Leros….)

Le côté positif de cet « isolement » est que l’ile est peu visitée par les touristes. C’est donc une destination calme et reposante où tu peux profiter du temps qui passe et des belles plages.

Et si tu te lasses de te prélasser au soleil, il est possible de faire une excursion en mer autour des 5 iles proches de Lipsi. Tu profiteras aussi du lagon de Tiganakia, des grottes de Makronissi et de la belle plage de galets blancs qu’est Aspronissi.

Question logement, c’est clairement bon marché. L’hôtel Calypso, le meilleur hôtel selon Tripadvisor, est à 34€ la nuit; et le Mira Mare Studios est à 19€ la nuit…..

Une ile parfaite pour les petits budgets à la recherche de calme et sérénité.

Ile grecque de Lipsi

Tilos ile des Dodecane

Tilos

Située entre Rhodes et Kos, Tilos est une petite ile sublime de 500 habitants. Comme Lipsi, elle est parfaite pour ceux qui recherchent le calme et les voyages loin des sentiers battus

Sur cette ile grecque, à la fois verdoyante et dotée de plages magnifiques, tu pourras profiter de ton séjour pour visiter des chateaux médievaux, le monastère d’Agios Panteleimon ou l’église d’Agios Nikolaos.

Les plages valent le détour aussi, comme la plage de Plaka où tu pourras admirer des paons ou celle d’Eristos au sable doré.

Enfin les hôtels sont là aussi assez bon marché. Il faut compter environ 40€ par nuit. Par exemple, l’Apollo studios t’accueillera pour 41€, avec les pieds dans l’eau, près des restaurants et des tavernes.

Voilà j’espère que la présentation de ces 10 iles grecques t’aura donner envie de partir en voyage et de toutes les visiter. Pour ceux qui ont un budget un plus limité, j’ai quelques idées de voyage en Europe à petits prix.

où partir en Grèce

Laisser un commentaire

Ecris ton commentare
Ton nom ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.